Rayman Origins : Nos impressions


Rayman Origins : Nos impressions
Support(s) : Posté le 09/11/2011 à 22:50 par 0

Le bébé de Michel Ancel et de Frédéric Houde conçu à l’origine en 1995 pour Ubisoft est de retour dans un jeu de plateforme complètement déjanté sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3 le 24 novembre 2011 en Europe. Nous avons eu l’occasion de mettre la main sur 3 niveaux du jeu accessibles à tous depuis peu dans une démo disponible sur le Xbox Live Arcade et le PlayStation Network. Et alors, c’est d’la bonne ?

Un gameplay intelligent

Rayman est de retour. Non mais, vraiment. Après nous avoir fait peur dans sa dernière apparition avec les Lapins Crétins, le blondinet est de retour dans un jeu de plateforme oldschool 2D aux graphismes incroyables… Mais commençons par le commencement.

Le titre nous propose de parcourir 3 niveaux du titre (les 3 premiers ?) proposant 3 gameplay totalement différents. De quoi nous plonger dans le monde fou de Rayman Origins. On se retrouve donc dans la forêt, au dessus de la lave et même dans l’eau, de quoi varier les ennemis et aussi les décors. Les mouvements des personnages nous offre le même système que le jeu originels qui a fait le succès de ce personnage mythique. Si des bumpers à la Sonic vous permettront de rebondir un peu plus haut, Rayman peut se maintenir en l’air en faisant tourner ses cheveux blonds. Outre cet aspect plutôt… Rayman, ce dernier pourra tuer ses ennemis en leur sautant sur le tête ou encore envoyer de grosses beignes ou des gros coups de pieds. Bref, les mouvements du Rayman de base sont de la parties, et ca fait vraiment plaisir. Il vous faudra aussi sauver les célèbres Electoons en détruisant des cages tout en réussissant à récupérer le maximum de Lums dans le niveau d’une manière plus ou moins cachée et accessible. Un système de collecte à l’ancienne qui vous forcera à refaire de nombreuses fois certains niveaux afin d’obtenir tout les éléments.

3 niveaux sont donc au programme dans cette démo. Si le premier reste un moyen pour vous de mettre la main sur les divers mouvements du héros, le deuxième niveau nous offre tout autre chose. Comme vous le savez très certainement, ou pas, Rayman Origins ne proposera pas uniquement un type de gameplay. En effet, c’est dans le deuxième niveau qu’on découvre un tout nouveau gameplay rendant hommage aux shoot them up à scrolling horizontale. Ainsi, vous monterez une espèce de mouche mécanique pouvant cracher des missiles sur les ennemis qui vous permettra d’évoluer dans un monde enflammé ou le danger sera omniprésent et qui vous permettra d’affronter un mini-boss plutôt sympathique. Le troisième niveau quant à lui vous permettra d’enfiler votre plus beau maillot de corp, afin d’en découdre dans l’eau, et en dehors de l’eau avec un « Boss à dent » vraiment sympa. Nouvelle possibilité, nouvelle façon de jouer, nouvelle façon d’évoluer. Je ne vais pas non plus vous spoiler sur tout le contenu et les mécanismes du niveau, mais il y a de quoi vous donner du fil à retordre. On rentre dans du old school là et bordel que c’est bon !

Et le reste ?

Soyons direct et franc, le jeu est complètement barré et c’est pour une raison simple. Ce monde somptueux, est en fait un rêve. Rêvé par le Bubble Dreamer, donnant vie au « Pays des Rêves ». Et les Nymphes ont d’ailleurs donné vie à un certain Rayman et 3 autres personnages afin que les cauchemars cessent. Voilà donc pourquoi tout ce monde semble animé. Des plateformes qui ressemblent fortement à des méduses, des couteaux sortant des murs… Cependant, si vous chercher une quelconque logique à certaines choses, vous allez pouvoir chercher longtemps, et c’est là ou se trouve une grosse partie du génie de ce titre, dans son level design tout bonnement incroyable. De quoi promouvoir le moteur graphique d’Ubisoft parfaitement. Je vais aller vite pour cette deuxième partie. Mais je me devais de vous parler de l’aspect graphique du titre. Ubisoft a d’ailleurs travaillé sur un moteur nommé UbiArt effectuant des prouesses techniques de folie. Le jeu nous offre un design extrêmement précis et soigné, dessiné dans un style unique « à la main ». De quoi donner un coup de frais à tous les jeux de plateforme 2D qui reviennent de plus en plus sur cette génération (et c’est tant mieux !). Rayman Origins nous offre aussi des musiques et des bruitages réellement bien ficelés. Les personnages font tout le temps des bruits étranges et les musiques sont très agréables à écouter.

Cette démo a aussi été l’occasion pour nous de tester le mode multijoueur du titre. Vous pourrez jouer jusqu’à 4 personnes aux 3 différents niveaux. Ainsi, vous pourrez interagir avec eux, en les frappant lâchement par derrière ou en servant de porteur pour atteindre des parties plus hautes par vos petits membres. Le jeu devient alors tout de suite plus fun, bien qu’il faille faire attention à ne pas jouer avec des personnes qui chercheraient tout le temps la bagarre.

Pour résumer cette impression du titre, j’ai parcouru les 3 niveaux de cette démo avec un immense plaisir. Franchement, je suis tombé amoureux de ce Rayman Origins. Un level design génialissime, un gameplay old school jouissif, des éléments graphiques précis et soignés, un univers parfaitement assumé et délirant, voilà en quelques mots les points forts de ce titre qu’il nous tarde de recevoir dans sa version finale afin de parcourir ce monde coloré Made in France.

Pas de commentaires, soyez le premier à réagir à cet article.
Répondre



Current month ye@r day *